personnalite

Test de personnalité

Le test de personnalité est souvent compris comme le point d’entrée essentiel dans les démarches de ressources humaines. C’est sans doute pour cette raison que nous pouvons constater le minimalisme de l’ingénierie courante des processus humains.

Expliquons-nous…



Les freins du test de personnalité


Deux axes de progrès très intéressants dans cette perspective :

Arrêtons de parler de test de personnalité, voire de test tout court. L’idée sous-jacente au test est que la personne approchée avec cet outil sera soit « bonne », soit « pas bonne ». Voici une excellente posture pour s’enfermer dans une spirale négative.

Dans quelle mesure nous intéressons-nous à la richesse et aux potentiels de la personne si nous commençons par la tester ? Quel respect avons-nous à son égard ? Comment allons-nous pouvoir valoriser ses apports dans ces conditions ?

Puis, pourquoi s’intéresser à sa personnalité ? Pour la comprendre ? Ce serait bien prétentieux, car souvent la plupart des gens n’arrivent pas à vraiment se comprendre eux-mêmes. Alors peut-être pour anticiper ce qu’elle va faire, comment elle va se comporter ? C’est déjà plus intéressant, mais alors pourquoi passer par sa personnalité ?

Intéressons-nous à ses comportements directement.



Quel est le projet d’origine ?


Il consiste généralement à vouloir anticiper ce que la personne va faire, et surtout ne pas faire, dans certaines situations. Pour être la personne de la situation, nous devons poser les actes adaptés à cette situation, justement.

Ce qui nous intéresse donc, ce sont les comportements. Et déduire des comportements potentiels depuis une grille de personnalité est risqué.

De plus, les « tests de personnalité » donnent une image, statique, de la personnalité de la personne. Or, pensez-vous fonctionner toujours de la même manière ? Lorsque nous sommes avec des amis en train de prendre l’apéritif, ou quand nous sommes pris dans un incendie de forêt, avons-nous les mêmes priorités, stratégies, comportements, postures ? Voire personnalités ? (Voyez notre page sur nos innovations pour en savoir plus...)

Non bien sûr. Nous ne sommes pas des robots. C’est pour cela que donner une image statique qui est censée nous décrire est forcément erroné, et peu respectueux par ailleurs ? (Consultez notre page sur notre psyhométrie pour en savoir plus...).



La solution


Puisque nous pouvons nous adapter aux situations que nous rencontrons (nous sommes intelligents), l’outil que nous utilisons doit être dynamique pour restituer cette capacité d’adaptation qui fait partie de notre richesse.

En nous intéressant à ce que la personne va faire, et ne pas faire, nous cherchons à connaître son éventail comportemental, et à la traduire sous la forme d’une sorte d’inventaire, par exemple.

Nous cherchons donc un Inventaire Comportemental Dynamique. C’est ce que vous propose la Psychométrie de l’Approche Intelli7, sans son axe Mesurer.

Cet Inventaire Comportemental Dynamique se décline dans les dimensions Individuelles et Collectives. Il fait le lien avec les protocoles d’intervention, véritable boîte à outils opérationnelle de l’Approche.

C’est ainsi qu’il nous devient possible de restituer la richesse de l’humain, car chacun est compris comme adaptable et actif, et c’est cela qui nous intéresse pour créer de la valeur.